AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Pluie et le Vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leon

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Dans les Alpes, ou au bord de la Méditerranée.
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: La Pluie et le Vent   Jeu 24 Juil - 19:17

-

Bonjour à tous




Figure 1 : Il pleut sans vent.
Supposons 9 lignes de gouttes d'eau (également espacées pour le plaisir de la démonstration) qui tombent autour d'un pluviométre. Seules les 7 lignes cetrales y parviennent, les autres tombent à l'extérieur de l'appareil. À l'instat "T" on reçoit doc 7 gouttes.

Figure 2 : Le vent se lève.
Souvent, sutout sous les orages comme en ce début d'été 2014, la pluie qui arrive dans le pluviomètre est "repoussée" d'un côté, mais, à l'opposé, d'autres gouttes (qui seraient tombées à l'extérieur sans vent) prennent leur place. La quantité reçue est donc la même (7 gouttes).

Les gouttes repoussées à l'extérieur sont compensées par celles de l'autre côté, qui sont poussées vers l'intérieur.
Donc ni perte, ni profit !

Contrairement à une idée reçue, le vent ne modifie aucunement la mesure de la quantité d'eau reçue.

Par contre, un point est très important : l'horizontalité PARFAITE du récepteur.  S'il est incliné comme dans la Figure 3 sa surface de réception sera réduite et, dans notre exemple, il ne recevra à l'instant "T" que 5 gouttes de pluie (77% de ce qui est tombé !)

Profitons-en pour faire un petit rappel : Un Pluviomètre manuel (dit "de jardin") est gradué en mm d'eau. C'est la mesure officielle : millimètres d'eau par mètre carré.  Mais n'importe que récipient peut devenir un pluviomètre s'il est étanche et que sa surface de réception présentée à la pluie est horizontale.
Cela peut aller d'un dé-à-coudre à une piscine !  Le dé-à-coudre sera peut-être un peu petit et ne captera qu'une ou deux gouttes d'une brève averse et la piscine peut-être un peu grande pour pouvoir mesurer facilement le volume complémentaire qu'elle a reçu !

Avant les SPIEA homologués par MF, les pluvios de la Météorologie Nationale étaient équipés de récepteurs coniques de 400 cm2. On pensait que cette surface là était suffisamment représentative.
D'autant qu'avec l'expérience, on constate qu'une zone de pluie n'est jamais régulière (à quelques mètres près). Voir d'ailleurs sur ce sujet la page spéciale "http://montpelliermeteo.franceserv.com/DispersP/DispersP.htm" de Montpellier-Météo.

Dernière toute petite précision (pour les rébarbatifs aux maths !) : 1 millimètre d'eau, c'est 1 litre tombé sur 1 mètre carré. Une simple Règle-de-trois (niveau CM2 !) permettra donc d'en déduire ce que représentera, en mm/m2, la quantité d'eau reçue dans une casserole de 20 cm de diamètre (surface = 10*10*PI ) !

Bonnes mesures !

-
Revenir en haut Aller en bas
 
La Pluie et le Vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chap 61 à 66 : Le vent, la pluie, le tonnère
» Le vent, la pluie, le soleil
» Dire la PLUIE, les nuages... et le temps qu'il fait !
» Le prophete devenait plus généreux que le vent...
» relevés de la vitesse du vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Matériel :: Dépannages et techniques-
Sauter vers: